Festival Harley Davidson Alsoors  Hongrie

Festival Harley Davidson Hongrois

festival hog hongrois

C'est dans la petite ville d'Alsoors en bordure du lac Balaton (le plus grand lac d'Europe) que se déroulait le neuvième festival Harley Davidson du 12 au 15 juin 2008 organisé par le chapter de Budapest et le H.O.G. Hongrois avec une kyrielle de sponsors pour la plupart parfaitement inconnus.
Pour nous français le trajet est bien sur assez long 1800 kms de Montpellier, le passage des 140 tunnels vers Gênes puis Venise,ensuite plein nord vers l'Autriche jusqu'a Graz, entrée en Hongrie et plein est vers le lac Balaton.
La question posée a chaque virée " a refaire ou non? " autant j'ai été un peu critique avec l'Irlande et même le Danemark en tant que pays, autant dans ce cas j'abonderais dans le sens inverse  pour ne pas dire " Suis prêt a repartir dés la prochaine". Vous allez comprendre pourquoi en lisant ce reportage.

Notre trajet

periple motards

Neuvième année du festival Harley Hongrois
(captivant étonnant et très convivial)
Le trajet c'est passé sous la pluie, ça commençait "bien", d'autant plus que dés l'Autriche c'était carrément le un châtiment biblique a la Noê. C'est donc sous la carapace des tenues de combat imperméables que ces centaines de kilomètres ont été effectués avec heureusement de splendides éclaircies à notre entrée en Hongrie. 
Je vous fais grâce des péripéties du trajet (qui feront l'objet d'un article) car c'est surtout la concentration Harley davidson hongroise qui nous intéresse ici.

C'est donc trempé comme des soupes que nous arrivons "at home Balaton lake".

 Ci contre Mimi et Alain bien équipé


Notre arrivée

lac balaton

L'arrivée au lac Balaton se fait donc le jour de l'anniversaire d'Alain, le 12, et l'hôtel est repéré facilement à quelques kilomètres seulement du festival. Il s'agit pour nous du complexe hôtelier "Marina" réservation faite sur booking.com. Cet hôtel idéalement situé possède des jardins privés jouxtant le lac. La formule tout inclus à un prix cassé (100 euros pour 2 par jour tout inclus même repas et aperos) nous inquiétait un peu sur la qualité, il n'en a rien été et notre appréhension du départ c'est transformée en quiétude. De plus tous les  équipements de l'hôtel étaient à notre dispo y compris une piscine couverte. C'est le lendemain qu'une tornade projette notre Cross Bones à terre le personnel de l'hôtel courant après le pare brise qui se prenait pour un cerf-volant, heureusement plus de peur que de mal quelques rafistolages d'Alain et après essai on peut repartir tranquillisé.

Nos impressions

Festival Harley Davidson Hongrois

Dés le vendredi nous intégrons le site du festival . Plus on s'approche d'Alsoors plus le grondement des twins se fait entendre. Beaucoup de monde à l'entrée avec un bon fléchage et une langue parfaitement inconnue pour nous. Une majorité d'allemands, d'autrichiens, italiens, quelques bécanes des pays de l'est, bien sur des hongrois mais pas en majorité malgré que le festival se situe chez eux. Cela ne concernant que les possesseurs d'Harley car ce festival attire une foule de bécanes d'autres marques ( plus d'un tiers) ou dans ce cas les hongrois sont majoritaires. Le marché s'avère être juteux pour l'avenir quand on voit tous ses possesseurs de sushi et consort, plus ou moins en bon état, loucher sur les monstres de Milwaukee. Au niveau organisation la ressemblance avec les pays germaniques s'avère être fondée, de la perfection. Cette manifestation installée a l'orée d'un gigantesque camping et au bord du lac attire une foule hétéroclite  tous sexes et âges confondus.


Les activités

Festival Harley Davidson Hongrois jeux

Ce qui d'entrée marque c'est le nombre impressionnant de jeux de toutes sortes organisés au fur et à mesure ainsi que la démesure des activités, soit proposées, soit visibles. Il y a de tout et surtout des animations inédites. Regardez simplement la vidéo du ballet aérien du pilote un tantinet "loco" qui passait au dessus de nos têtes pour vous en convaincre. Des boutiques traditionnelles bien entendu avec pour une fois un grand nombre de produits à consommer, bars, resto, grillades, glaces, sandwichs, etc... Ce qui vous évitait toutes attentes quelque soit le moment de votre fringale.
Ils avaient aussi leur Graig Jones a eux qui s'amusait à faire la sauterelle sur voiture et camion ,un bon! voir diapo en bas de page.

Festival Harley Davidson Hongrois

Beaucoup de jeux pour enfants étaient disséminés un peu partout mais aussi des jeux pour adultes comme la tente du coyote MC où l'on pouvait siroter une "lager" à 500 forints en regardant des hongroises splendides se trémousser sur les tables avec chacune une barre de maintien à la "Crazy Horse Saloon".Le réchauffement de la planète était déjà en cours...
Les concerts en après midi et la nuit malgré la pluie ont attirés une foule compacte et bigarrées armées de parapluies, imper, parasols, absolument pas découragée par ce temps maudit qui heureusement se calmait de temps en temps.
Ci contre cet appareil étrange est tout simplement surnommé "Dinner in the sky". Vous vous asseyez,on vous sangle et vous allez dans les airs prendre votre repas. Le cuistot est au centre. Original non?
C'est une grue qui vous emmène au septième ciel a environ une cinquantaine de mètres, il ne leur manque que l'élastique pour redescendre...


Festival Harley Davidson Hongrois

En parlant air, trois hélicoptères faisaient visiter le lac avec des rotations quasi incessantes tant la demande était forte.
Pendant que notre acrobate loco sur son biplan continuait ses prouesses en dessinant des arabesques multicolores dans le ciel.
De très belles bécanes sillonnées les allées, d'autres étaient exposées comme celle ci sur le stand de Wild Magazine, qui à priori n'avait rien a voir avec notre revue française favorite?
Un bike show vous vous en doutez très relevé ou apparaissez même un Cross Bones déjà transformé, immatriculé en Italie..
C'est à ce moment qu'avec Mimi on se rend compte que les Hongrois n'ont pas encore la monnaie unique et pour picoler il nous faut des forints. On se précipite au change, 4 euros environ 1000 forints. Wouahou on a l'impression d'être super riche avec tous ces zéros.
Un écran géant retransmet les matchs de foot de la coupe d'Europe des nations, pas le temps de s'y attarder, c'est d'ailleurs un croate qui m'a annoncé tout guilleret que le France était éliminé. Il a frôlé la baffe!

Un peu de sexy hongroise

alsors sexy

Samedi le vent c'est calmé et un magnifique soleil inonde le lac mais on se méfie vu à la vitesse que cela tourne.
On intègre la parade beaucoup de monde venu en spectateur au bord des routes. La parade compte sensiblement un milliers de bécanes mais bien 40% ne sont pas des Harley, il y a de tout et de toutes marques. Le H.O.G. de Budapest n'est pas sectaire.
Les stands réparent leurs bâches arrachées hier par le vent, tout ce remets en place tranquillement. En fin d'après midi sur la scène principale une pièce de théâtre avec une vingtaine d'artistes imitent une sorte d'attaque romaine en tenue d'époque épée au vent. Mais je n'ai strictement rien compris. C'est au moment ou les groupes de rock montent sur scène que rebelote la pluie se remets a tomber. On tient le coup la première partie mais c'est trop dur et on se réfugie dans la tente des coyotes MC... Oui la où il y a les sexy girls. Au moins on se réchauffe plus vite.
Il est 2 h du mat quand on décide d'intégrer l'hôtel. Sans combinaison de pluie ce qui nous a valut un trajet essoreuse ou le pantalon d'Alain ressemblait a une serpillière. Par contre à chaque fois la bécane se lavait seule, ça console un peu.


En conclusion

cross bones de la bikomania

A part notre étonnement des sautes d'humeur si rapide de la météo (30 ° a midi , 10° le soir et entre les deux coups de soleil et tornade), ce festival est grandiose et mérite très largement le voyage. Pour avoir écumé presque tous les rassemblements européens je peux vous assurer que dans celui la vous y trouverez votre compte. Ses plus étant indéniablement le nombre très important de stands et de jeux inédits et originaux. Je n'aurais pas assez de toute la page pour les énumérer tous.
Donc les amis l'année prochaine prenez une semaine de congé et partez vers cette splendide contrée de la Hongrie qu'est le lac Balaton, on y mange très bien, on y dort très bien on s'y baigne on s'y amuse on s'y repose, ce n'est pas cher et si en plus vous avez le beau temps ce sera des vacances inoubliables. Et enfin en rentrant chez vous par le Croatie et Venise alors la, se sera l'apogée. Si j'ai encore un peu de temps de libre je vous ferais un reportage du périple en totalité avec en point de mire la Croatie pays étonnant qui après une guerre destructive a quasiment tout reconstruit à neuf et où se côtoie des hôtels 5 étoiles avec des immeubles criblés de balles de mitrailleuses encore visibles dans l'arrière pays.
Photo ci dessus on a le droit de se faire plaisir, estivant et biker a la fois.

Photos sur place Mimi et mise en ligne Alain pour tripriders.fr et bikomania.fr.

Bon voyage

Diaporama photos
(Pour l'arrêter mettre la souris dessus)