Arlen Ness family Dublin usa

Promesse tenue

Arlen Ness boutique

Je vous avais promis un reportage sur l'entreprise Arlen Ness que j'ai eu le plaisir de visiter il y a 2 mois, c'est maintenant chose faite. Sachez quelle se situe à Dublin à quelques 50 kms à l'est de San Francisco. Ce n'est pas le gigantisme de la concession de Végas mais un établissement cossu, moderne, où œuvre 80 personnes. Arlen que les ricains surnomment le sorcier a établit sa renommée en créant et en imaginant nombres de choppers, de bobbers, de  roadsters, de dragsters et surtout un nombre incalculable de pièces détachées de très haute qualité qui en fait depuis les années 70 un des rois de l'aftermarket. Actuellement son fils a repris l'entreprise familiale et le petit fils montre déja le bout de son nez ce qui permet à Arlen de décompresser et surtout de voyager partout dans le monde y compris chez nous comme a Mainz ou Faak.


La tanniére des Ness

Arlen Ness entrée

Voici ci contre et désormais la marque que développe et commercialise Arlen Ness, elle s'appelle "Victory" et propose plusieurs modèles à des prix canons (mise a jour: ces modéles ont été arrêtés en 2017).
Il est vrai qu'Arlen n'a jamais copié ni imiter mais a toujours été un innovateur dans l'âme avec bien sur des hauts et des bas.
Quand on entre dans sa tanière à Dublin on est frappé par la qualité et la propreté de l'exposition. Tout de suite après par les prix affichés. C'est vrai que lors de notre visite le dollar était au plus bas mais malgré cela on est tout de suite tenté par un achat. Pensez des superbes bobbers à 12 000 euros. Mais comment les acheminer, les dédouaner, on redevient plus raisonnable et cette envie s'éteint vite, dommage...
Après la visite des modèles expo en grand nombre et des fringues estampillées ,achats obligent, nous voila propulsé à l'étage dans la collection privée d'Arlen où trône une centaine de bécanes a couper le souffle. Nous avons eu la permission de photographier, regardez donc les vignettes en colonne gauche pour vous faire une idée du tableau. Tous les murs sont tapissés de trophées et de coupes diverses représentant chacune une victoire en bike show. Pour ma part je serais déjà blasé depuis longtemps et bien pas lui. Il est grand père mais aussi vif que dans les années 70 et c'est pour cela que tous les gens qui l'ont côtoyé ressentent un profond respect pour cette homme qui a tant fait pour le customing.

En conclusion

Arlen Ness

Le temps passe et il faut malheureusement quitter cet endroit magique et reprendre la route. Un dernier petit mot pour vous signaler que derrière le bâtiment un atelier ultra moderne sert encore à la création et nombre de mécaniciens bikers ainsi qu'Arlen, son fils et petit fils adorent tremper leurs mains dans le cambouis pour nous sortir encore et encore de si beau modèles, quelquefois même particulièrement étranges. Si vous passez dans le coin amis bikers ne ratez pas cet endroit. C'est prestigieux et envoûtant.

Vous êtes plutôt Orange county chopper c'est ICI.

Merci pour leur aide et les traductions américaines à Philippe de West Forever ainsi que tout le groupe de français présent en même temps que nous .Leur aide nous a été très précieuse.


Reportage, photos et vidéos Alain et Mimi pour tripriders.fr.  Bon voyage


Diaporama
Pour arrêter le diapo mettre votre souris sur la photo

Notre vidéo tournée sur place