Tour Glide

 La Tour Glide d'Harley Davidson

Tour Glide Harley Davidson

Rassurez vous le monstre a disparu du catalogue Harley Davidson depuis 1996. Dans les années 90 ce fut ma premiere Harley (voir photo ci dessus au rassemblement des  Brescoudos du Cap d'Agde). On la confond trés souvent avec la Road Glide et pour cause la ressemblance est parfaite cette derniére est toujours au catalogue actuellement et trés prisé coté USA. Je l'ai d'ailleurs vendu a un américain qui passait ses vacances en France assez souvent et qui voulait sur place une "bécane qui en jette".

La mienne etait déja équipée du moteur évolution en 1340 cm3 a carburateur. Je ne vous fais pas de dessin le meilleur moteur Harley de l'époque malheureusement barré par les normes CEE actuelles. 


 Impressions

MotoTour Glide

Ma premiere impression fut son poids, pesé a plus de 400 kgs en ordre de marche et n'étant ni Hulk ni Chabal, mes 1 m 70 avait du mal a stabilisé l'assise de ce monstre. Mes premiéres opérations ont consisté a surbaisser la bête (kit 2 cm de moins 150 euros en concession) puis chaussures à gros talons (+5 cm) et enfin creuser la selle au cuter (3 cm de gain) soit au total 10 cm ce qui me permettait aux feux rouges d'avoir les pieds bien a plat au sol.

Notions générales: Intégré a la gamme en 1979 la Tour Glide appelé FLT avait un chassis plus grand et plus lourd que ses consoeurs et pour l'époque une boite 5 vitesses. Le moteur 1300 était déja monté sur silemblocs avec un gros filtre à huile plaçé sous la bécane, des pneus tubless et un systéme de freinage à disque parfaitement inefficace. Le nez de cochon a double phare était fixe (quand vous tourniez le guidon le nez n'était pas solidaire donc plus simple a manoeuvrer) à l'inverse des Electra Glide qui existaient déja à l'époque. Les fourches etaient à pression d'air et l'entrainement déja a courroie crantée.

On termine...

Tour Glide Harley Davidson

... Le cadre tubulaire de la Tour Glide a fait le bonheur de tous les tourings qui en ont hérité y compris la road Glide malgré que pour cette derniére il ai été un peu réduit. 

Il est a noter que la concession officielle Harley Davidson de Tours à longtemps portée le nom de Tour Glide mais disparue aujourd'hui.

Cette bécane que j'ai gardé quelque années était mal adaptée aux routes françaises mais faisait fureur aux USA. 

C'était un véritable paquebot qui a fait au moins une heureuse, ma femme, qui se plaisait dans le saloon arriére un véritable luxe pour l'époque.

Ais je un regret de l'avoir vendue? non! la suivante a été une spinger héritage une bénédiction.

Alain pour bikomania.fr